Les décors d’Adrien Karbowsky pour Jacques Doucet

Jacques Doucet fit appel aux décorateurs Adrien Karbowsky (1855-1945) et Georges Hoentschel (1855-1915) pour créer l’écrin dédié à son exceptionnelle collection de tableaux, dessins, sculptures, objets d’art et mobilier du XVIIIe siècle, 19 rue Spontini à Paris.

En 1906 Adrien Karbowsky dessina un projet décoratif et exécuta des décors peints pour l’hôtel particulier de Jacques Doucet que l’architecte Louis Parent (1854-1909) venait d’édifier au 19 rue Spontini, à Paris. Depuis le grand vestibule, reprenant le décor Directoire de l’hôtel Botterel de Quintin, on entrait dans un salon néo-Louis XVI et on découvrait le décor remonté d’un cabinet réputé provenir de l’hôtel de Mademoiselle Guimard, avant de pénétrer dans un majestueux salon aux lambris anciens et modernes Régence, tendu de soie cramoisie.

Les trente dessins d’Adrien Karbowsky pour cet ensemble sont mis en relation avec les photographies des intérieurs de l’hôtel, datées de 1912, peu de temps avant la dispersion en vente publique de la collection.

Dessins et photographies sont conservées à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art.


Découvrir les dessins des décors de l’hôtel Spontini par Adrien Karbowsky